Eglise Saint-Marcel

Visite libre.


 

Eglise romane (bulle du pape Urbain II en 1097 : Ecclésiam de Genestinis), se compose de vestiges du XIIe siècle.

 

Une nef rectangulaire, composée de lambris qui recouvre la charpente, a été modifiée aux XVe et XVIe siècle.

 

Lire la suite...

Le Breuil

Site non visitable (privé).



Logis rectangulaire du XVIIIe et XIXe siècle construite à partir de pierres enduites, à l’initiative d’un espagnol, M. De Mora.

 

Celui-ci manifeste une grande ressemblance aux autres gentilhommières de la région, car il se compose d’un toit à quatre pans, de fenêtres à petits carreaux et de mur en pierre de grès.

 

Lire la suite...

Les Bordes

Site non visitable (privé).

 

 

Chapelle du château des Bordes

 

Chapelle néo-romane de la fin du XIXe siècle bâtie de pierres rappelant la façade de l’église paroissiale.


Lire la suite...

Les Pannessières

Site non visitable (privé).

 

 

Demeure rectangulaire du XVIIIe siècle, bâtie à partir de pierres et de crépis rappelant les caractéristiques de l’architecture civile du Bourbonnais.

 

L’édifice se compose d’un corps de bâtiment à un étage, accompagné de deux ailes latérales à un seul niveau, auxquelles des constructions agricoles ont été ajoutées sur les façades opposées à la cour d’honneur.

 

Lire la suite...

Les Péchins

Site non visitable (privé).



Maison de laboureurs du XIXe siècle construite à partir de briques typiques du style des demeures du Bourbonnais.

 

Elle se situe à la place de l’ancien fief du Péchin qui appartenait au début du XIVe siècle par une famille portant le même nom.

 

Lire la suite...

Les Thonins

Site non visitable (privé).



Le domaine fut construit à partir de pierres et briques, par les Bernardines de Moulins au XVIIe siècle, habitant celui-ci jusqu’à la Révolution Française.

 

Il se situe à l’emplacement d’une ancienne motte féodale nivelée au XIXe siècle.

 

Lire la suite...

Monument aux Morts

Situé place de la Mairie

 

 

Le Monument aux Morts de Gennetines avait une structure d’un style traditionnel datant de 1921.

 

L’inauguration du monument a eu lieu le dimanche 1er mai 1921.

 

Celui-ci est formé d’un obélisque de calcaire blanc, dominé par un coq posant une patte victorieuse sur un casque à pointe.

 

Lire la suite...